Patou, l’un de mes trois chiens, a rejoint, ce week-end, le paradis des chiens.

Suite à l’écho de vendredi, nous avons découvert qu’il n’était pas opérable et qu’aucun médicament ne pouvait le soulager. Il a été euthanasié samedi matin. Aujourd’hui, j’ai rangé sa gamelle, son dodo et ses médicaments et tous les souvenirs sont remontés.

 

PICT0901

 

Patou et fiston en 2007

 

Février 2005, un jeune chien, mélange de Border Collie/husky/berger allemand et je ne sais quoi d’autre, est arrivé chez nous. Il portait un collier et une laisse déchirée. Aucun nom ou numéro de téléphone sur le collier. Aucun tatouage ni puce. Aucun retour suite aux affiches que nous avions mises partout pour tenter de retrouver son maître. Nous avions le choix de le donner à la SPA ou de le garder. Nous l’avons gardé et nous l’avons appelé Patou.

A la suite de sa première visite chez le véto, on nous a annoncé que Patou avait été probablement maltraité et mal nourri. Nous avons très vite remarqué qu’en plus de cela, il n’avait jamais dû être sociabilisé car il était très agressif envers les autres chiens. Alors, pendant une année, tous les vendredis, je l’amenais chez un thérapeute canin qui lui a ôté sa peur de l’homme et des autres chiens. Ce fut dur pour lui comme pour nous mais grâce à cela, Patou a pu devenir un chien normal, bien dans ses poils ! De ses premières années, il avait conservé son regard « Calimero » mais je crois qu’il a été heureux chez nous.

Sa santé s’est brusquement dégradée ces dernières semaines. Le diagnostique a été difficile et ce n’est que vendredi que l’écho a révélé un cancer trop avancé pour pouvoir le guérir. Il a fallu prendre une décision très vite car il souffrait. Patou avait entre 14 et 15 ans.  

Depuis samedi , la famille Try this est plutôt chamboulée. Je sais que ça va passer mais pour l’instant, on est en plein dedans.