Try this !

01 septembre 2014

Tarte au lait Ribot et le 27eme MMM

Les fidèles de Try this le savent déjà : ici, on aime le Lait Ribot.

En version salée ou sucrée, c’est un ingrédient de base dans ma cuisine. Souvent mélangé à d’autres dans les préparations, il mérite, cependant, largement d’être utilisé seul. C’est le cas dans cette recette où on apprécie pleinement sa texture moelleuse et son petit goût acidulé.

Et nous sommes le 1er lundi du mois (déjà septembre, diantre !!), ce qui signifie jour du sympathique MMM (Monday Music Miam) organisé par Chris. Pour ce mois-ci, un titre tiré de la B.O de Diva. Un morceau tout en douceur pour aborder la rentrée en mode zen . . . ou presque . . .

 

tarte lait ribot

 

 

 

Tarte au Lait Ribot

(Buttermilk Pie - Martha Stewart)

Pour un moule de ø 30 cm.

- 400 gr de pâte brisée maison si possible

- 3 œufs

- 3 cuillères à soupe de farine

- 1 cup (240 gr) de cassonade

- 1 1/2 cup (375 ml) de lait Ribot

- 1/2 cup (120 gr) de beurre fondu et refroidi

- 1 cuillère à café de vanille en poudre

 

Préchauffer le four à 210°C.

Foncer le moule avec la pâte brisée. Réserver au frais.

Battre les œufs avec la farine et le sucre. Ajouter, toujours en battant, le lait Ribot et le beurre.

Verser la préparation sur la croûte de pâte.

Cuire 15 mn. Puis baisser la température à 180°C pour une vingtaine de minutes ou jusqu’au moment où la garniture est prise. Si le dessus colore trop vite, couvrir la tarte d’une feuille de papier aluminium.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille. Déguster à température ambiante.

 

 

Diva - Sentimental Walk

 

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


27 août 2014

Absence

La vie nous pousse en avant. C'est normal. On n'oublie pas mais le temps fait doucement son travail.

Merci à celles et ceux qui m'ont laissé des messages de soutien.

Try this reprend bientôt.

 

 

 

 

 

Posté par Wenniroc à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2014

Absence.

Un proche membre de ma famille est décédé.

Le blog sera en pause pendant quelques temps.

 

Posté par Wenniroc à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2014

Courgettes farcies végé aux PST

J’apprécie toujours la viande mais je me rends compte que j’en mange simplement moins souvent. Par conviction écologique, par souci de bien être, pour une meilleure hygiène de vie . . . les raisons sont multiples et parfois très égoïstes !

La présence de deux viandards à la maison ne simplifie pas les choses mais - restons positifs - rend ma cuisine plus créative. Heureusement que j’ai un allié de taille avec les Protéines de Soja Texturées (PST) !! De goût neutre à la base, elles absorbent toutes les saveurs d’un plat et peuvent facilement passer pour de la viande. Ainsi, pour ce plat de courgettes farcies, mes hommes ont cru manger du veau. Mais comme je ne suis pas vache, j’ai quand même dévoilé mon petit secret le lendemain.

De petite victoire  en petite victoire, je vais bien finir par les rallier à mon camp !!!

La pulpe ôtée des courgettes pourra servir à faire une soupe. Ici, vous trouverez la recette d’une savoureuse soupe aux courgettes, pignons et basilic.

Et si les PST vous interpellent, vous trouverez une recette de Mafé aux PST.

 

 

courgettes farcies pst2

Même le chat y a cru !!

 

 

Courgettes farcies végétariennes aux PST

Pour 4 personnes

- 2 belles courgettes

- 100 gr de PST

- 1 feuille de laurier

- 1 gousse d’ail coupée en 4

- 0.5 l de bon bouillon de légumes (ou de volaille)

- herbes aromatiques (basilic, sarriette, thym, coriandre, persil)

- 1 œuf

- 2 tomates coupées en petits dés

- 1 cuillère à soupe de chapelure maison

- 4 cuillères à soupe de parmesan fraichement râpé  

- vin blanc sec

- huile d’olive

- beurre

- sel & poivre

 

La veille :

Porter à ébullition le bouillon de légumes avec la feuille de laurier, ajouter les PST. Donner un bouillon puis éteindre le feu et laisser tremper, couvert, à température ambiante, 1 nuit.

Le lendemain :

Couper les courgettes en tronçons, les évider en laissant 1 cm de fond. Les blanchir à l’eau bouillante salée pendant 8 mn (temps à adapter selon le diamètre des courgettes). Les égoutter, les disposer, côté évidé en bas, sur du papier absorbant. Réserver.

Egoutter les PST. Faire chauffer un filet d’huile dans une poêle, y faire revenir à feu moyen les PST jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Verser un peu de vin dans la poêle avec l’ail. Laisser le vin s’évaporer à moitié. Retirer du feu.

Dans le bol d’un mixer, mettre les PST avec leur jus de cuisson, les herbes aromatiques, l’œuf, sel & poivre et mixer pour obtenir une farce homogène.

Remplir les courgettes de farce.

Dans un bol, mélanger la chapelure et le parmesan. En saupoudrer les courgettes.

Beurrer un plat allant au four, y déposer les courgettes farcies. Répartir les dés de tomates autour. Arroser le tout d’un filet d’huile d’olive. Enfourner en four préchauffé à 200°C pour une vingtaine de mn. Le dessus des courgettes doit être doré.

 

courgettes farcies pst

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 23:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2014

Biscuits à la farine de maïs et à l'eau de fleur d'oranger

Mon père et moi avons le même défaut : nous aimons les sucreries et spécialement les petits gâteaux.

Sachant qu’il passait prendre le café aujourd’hui, j’ai préparé ces biscuits d’origine italienne. La farine de maïs leur donne une jolie couleur dorée et un fin croquant tandis que l’eau de fleur d’oranger les parfume agréablement. Une délicate douceur que nous avons appréciée.

J’ai préparé la pâte au Thermomix mais vous pouvez, bien sûr, utiliser tout autre robot.

 

L’humeur musicale du jour est, pour moi, indissociable des années 70. Georges McCrea et son "Rock your baby", tube planétaire à l’intro si reconnaissable. Cette chanson a, sur moi, systématiquement deux effets magiques. Elle me met de très très bonne humeur et m'oblige à me dandiner en rythme . . . Peut-être aura-t-elle le même effet sur vous ?

 

 

biscuits farine maïs et eau fleur oranger

 

 

Biscuits à la farine de maïs et à l’eau de fleur d’oranger

Pour une vingtaine de biscuits

- 120 gr de beurre à température ambiante

- 80 gr de sucre

- 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger

- 2 œufs

- 170 gr de farine de blé

- 80 gr de farine de maïs

 

Préchauffer le four à 200°C, chaleur tournante.

Dans le bol du Thermomix, mettre le sucre, le beurre et l’eau de fleur d’oranger. Mixer : 20 sec – vit 8.

Positionner le fouet et mixer : 40 sec – vit 2.

Ajouter les œufs : 30 sec – vit 2.Ôter le fouet.

Verser les deux farines et en utilisant la fonction Turbo, par impulsions, former la pâte. Elle est collante.

Transférer la pâte dans une poche à douille munie d’un embout en forme d’étoile. Sur deux plaques à four recouvertes de papier sulfurisé, former des petits "U" d’une dizaine de centimètres de long.

Enfourner les plaques pour 12 mn de cuisson. Les biscuits doivent être bien dorés. Attention, ils virent au marron très vite et ils sont alors cassants.

Ces biscuits se conservent 3 jours en boite métal.

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 19:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,



19 juillet 2014

Porquerolles 2014

Retour à la vie normale après avoir goûté au paradis à Porquerolles. Dur. Très dur même !

J’avais évidemment oublié mon appareil photo mais grâce à un ami de fiston, qui lui, a pensé à prendre des photos, je peux vous montrer quelques vues de cette île que nous adorons depuis 11 ans maintenant. Merci Julien de m’avoir donné tes photos !

D’autres photos de l’année précédentes sont dans l’album "Porquerolles 2013" signalé dans la colonne de gauche.

A très vite, pour de nouvelles recettes estivales sur Try this !

 

porquerolles2014-2

porquerolles2014-3

porquerolles2014-4

porquerolles2014

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 22:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juillet 2014

Soupe d'asperges, éffilochées de poireaux - MMM n° 25

Allez, hop, pour ma 7eme participation au MMM organisé par Chris, une jolie soupe des beaux jours.

Toute simple mais très présentable grâce à son nid de poireaux en fines lanières. Elle sera parfaite pour une soirée un peu fraîche sur la terrasse . . .

Vous pouvez utiliser, pour cette soupe, uniquement les tiges des asperges. Pratique si vous vous êtes déjà servi, par exemple, des pointes pour la salade tiède printanière.

 

 

soupe asperges poireaux 2

 

 

Soupe d'asperges, effilochées de poireaux

Pour 4 personnes

- 1 botte d'asperges vertes, parées et coupées en tronçons

- 1 petite pomme de terre en morceaux

- 2 poireaux

- 1 l de bouillon végétal bio

- huile d'olive

- sel & poivre

 

Couper les poireaux en deux dans le sens de la longueur. Bien laver les feuilles et les couper en fines lanières de 0.5 cm de larges. Réserver.

Porter à ébullition le bouillon, y jeter les dés de pommes de terre. Baisser légèrement le feu et ajouter les asperges. Compter entre 15 et 20 mn de cuisson. tester la chair des légumes avec la pointe d'un couteau. Saler & poivrer. Mixer.

Pendant que la soupe cuit, faites rôtir les lanières de poireaux dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. Elles doivent être juste croustillantes, pas trop brunes. Il est plus facile de le faire en plusieurs fois avec des petites quantités de poireaux. Déposer les effilochées sur du papier absorbant, les assaisonner.  Les tourner comme des spaghettis pour former les nids.

Répartir la soupe entre 4 bols. Déposer au centre un nid d'effilochés.

Régalez-vous !

 

 

 

Cuisiné en écoutant : un jeune groupe rock formé en 2009, de 4 membres originaires de l'état d'Alabama. Ecoutez la voix envoutante de Brittany Howard et laisser vous aller, ce sont les vacances.

 

Alabama Shakes - Hold On (Official Video)

 

Billet programmé car absente lundi . . .

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 11:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2014

Veau façon Colombo

Non, non, rien à voir avec un célèbre détective des années 80. Et voilà, je n’ai pas pu m’empêcher de la faire celle-là ! Mais c’était tellement tentant . . .

Donc, le Colombo, mélange d’épices d’origine indienne puis antillaise qui a donné son nom au plat les mettant en valeur. Ce Colombo là n’est pas l’authentique recette mais en est proche. La sauce, généreuse et parfumée, est délicieuse servie avec du riz blanc.

 

 

veau colombo

 

 

Veau façon Colombo

Pour 4 personnes

- 4 escalopes de veau pas trop fines coupées en lanières

- 2 oignons émincés

- 1 cuillère à soupe de poudre à Colombo

- environ 500 gr de feuilles de blettes jeunes coupées en lamelles

- 300 gr de petits pois écossés

- 400 ml de lait de coco

- 50 cl de bouillon de légumes

- 1/4 de cuillère à café de piment en poudre

- huile, sel & poivre

 

Dans une cocotte ou un wok avec couvercle, saisir les morceaux de viande à feu vif dans un filet d’huile d’olive en les saupoudrant de Colombo.

Ôter la viande et réserver.

Faire, ensuite, revenir les oignons à feu doux.

Verser le lait de coco et le bouillon. Saupoudrer de piment. Porter à ébullition.

Y jeter les petits pois, les blettes, la viande.

Couvrir. Baisser le feu et laisser mijoter 5 à 7 mn.

Servir.

 

Cuisiné en écoutant : un "ancien" de la scène new-yorkaise des années 90.

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 22:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2014

Saumon gravlax à la betterave - Donna Hay

Les journées passent trop vite !

Je ne le dirais jamais assez, il faudrait pouvoir ralentir le temps. La question est comment ? Je n’ai, à ce jour, toujours pas trouvé de solution pour étirer les minutes au maximum ou augmenter le nombre d’heures dans une journée. J’aimerais avoir à disposition une commande "arrêt sur image" qui bloquerait le temps, juste pour pouvoir profiter des bons moments plus longtemps. Ceux avec ma famille, mes amis, un bon bouquin, mon potager, câliner le chat, gratouiller le chien, me baigner . . .

Et puis, tiens aussi, tant qu’à faire, une commande qui ferait "fast forward" pour les moments que j’aime le moins (repassage, rangement, ménage, paperasse, boulot parfois . . .) Le rêve !!!

Si quelqu’un à ce genre de télécommande à disposition, qu’il/elle me contacte, je suis preneuse !

En attendant, la recette de ce saumon peut diminuer le stress du temps. Si si, je vous assure. Tout se fait 24/36 heures à l’avance. Et le jour J, vous dégustez tranquillement un saumon gravlax aussi beau à l’œil que délicieux au palais. Et là, le temps s’arrête . . .

 

 

saumon gravlax betterave

 

Saumon gravlax à la betterave

Pour 6 personnes

- 220 gr de sucre blanc

- 450 gr de gros sel

- 200 gr de betterave crue, pelée et râpée

- le zeste d’1 orange râpé

- 1 bouquet de ciboulette (aneth dans la recette d’origine) hachée

- 1 cuillère à soupe de grains de fenouil

- 1/2 cuillère à soupe de poivre moulu grossièrement

- 750 gr de filet de saumon très frais avec peau, arrêtes ôtées (avec une pince à épiler réservée à cet usage)

Pour la sauce :

- 1 yaourt à la grecque

- 1/2  cuillère à soupe de jus de citron

- sel & poivre

 

Dans un saladier, mélanger, le sucre, le sel, la betterave, le zeste d’orange, la ciboulette, le fenouil et le poivre.

Placer le filet de saumon sur un grand plat creux, peau dessous. Verser dessus la marinade et masser la chair pour bien l’imprégner. Couvrir avec du film alimentaire. Poser dessus, 2 à 3 boites de conserve. Mettre au réfrigérateur pendant 12 heures.

Au bout de ce temps, bien ôter la marinade avec une maryse. Retourner le poisson et recouvrir le côté peau avec la marinade. A nouveau, couvrir avec du film alimentaire et reposer les boites de conserve dessus. Réfrigérer pour 12 heures.

Ensuite, sortir le poisson, ôter toute la marinade et le jus qui s’est écoulé du poisson. Bien sécher le poisson avec du papier absorbant.

Remettre au réfrigérateur jusqu’au moment du service. Vous pouvez bien sûr, le déguster tout de suite mais il sera plus facile à trancher si vous attendez 12 heures de plus.

Au moment du service, couper de fines tranches, les disposer dans un plat.

Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Servir avec le poisson, le tout bien frais.

Recette : Donna Hay.

 

 

 

saumon gravlax betterave 2

 

 

 

 

 

Dégusté en écoutant :

 

 

*

 

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 16:46 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2014

Salade tiède printanière et son fromage frais de brebis

Les petits pois semés en février sont prêts pour la récolte. La plupart du temps, je les mange crus, juste après la cueillette . . . c’est un concentré de printemps en une bouchée !

_1110101

 

La recette d’aujourd’hui est directement inspirée de celle d’Hélène de Chezbeckyetliz. J’ai juste adapté les légumes à ce que je trouve en ce moment dans mon potager (petits pois, carottes, coriandre) et sur le marché (asperges).

Le fromage frais de brebis fait maison est un must ! Je vous renvoie vers le site d’Hélène pour le déroulé de la recette.

 

salade légumes du jardin

 

Salade tiède printanière et son fromage frais de brebis

Pour 4 personnes

- 300 gr de petits pois frais écossés

- 1 botte d’asperges

- 2 carottes

- feuilles de coriandre ciselées

Pour le fromage frais de brebis – à faire 3 jours avant !! La recette est là.

- 600 gr de yaourt de brebis

- 1 cuillère à café de sel

Pour la vinaigrette

- 1 cuillère à café de moutarde

- 2 cuillères à soupe de vinaigre

- 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

- sel & poivre

 

Couper les carottes en lamelles fines dans la longueur.

Cuire à la vapeur les asperges et les carottes une dizaine de minutes. Les carottes doivent être légèrement croquantes. Dans la casserole d’eau du cuit vapeur, ébouillanter les petits pois 2mn.

Egoutter.

Déposer les légumes dans un plat.

Mouler à la cuillère des "boulettes" de fromage et les poser sur les légumes. Verser un filet de vinaigrette sur l’ensemble. Saupoudrer de coriandre.

Servir et régalez-vous !

 

Cuisiné en écoutant :

Il y avait de l'ambiance, ce soir là, dans la cuisine ! Rythme parfait pour écosser les petits pois, même si certains se sont envolés pendant l'opération . . .

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 21:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »