Try this !

26 janvier 2015

Soupe de kale, sablés au parmesan et sésame

Non, non, les petits sablés au parmesan et sésame n’ont pas été oubliés dans le four. Leur couleur brune vient de la farine de seigle avec laquelle ils sont faits. Ils sont délicieux en accompagnement, comme ici, d’une soupe mais aussi de crudités ou d’une salade verte.

Je continue mon "apprentissage" de l’utilisation du kale. Nous avons trouvé que ce chou est très bon en soupe mais pas tout seul car puissant en goût. Par contre, associé à des légumes d’hiver, il transforme la soupe en plat unique réconfortant, parfait pour le soir.

 

soupe kale sablés parmesan 4

 

Soupe de kale, sablés au parmesan et sésame

Pour 4 personnes

La soupe :

- 200 gr de kale coupé en grosses lanières

- 3 carottes en tranches

- 2 poireaux émincés

- 2 branches de céleri en tronçons

- 1 litre de bon bouillon de légumes (maison si possible, sinon à faire avec un bouillon cube bio)

- huile d'olive

Les sablés :

- 50 gr de parmesan en morceaux

- 100 gr de farine de seigle

- 50 gr de beurre froid

- 2 CS de graines de sésame grillées

- 1 jaune d’oeuf

- sel & poivre

 

Les sablés :

Dans le bol du thermomix, mettre le parmesan et le beurre : 30 sec – vit 6.

Racler les bords. Ajouter la farine, le jaune d’œuf, sel & poivre : 40 sec – vit 4.

Ajouter les graines de sésame : 30 sec – vit inverse – vit 3.

Rouler la pâte en cylindre, l’emballer dans du film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 200°C.

Préparer la soupe :

Mettre les légumes dans le bouillon à température ambiante. Porter à ébullition, couvrir et baisser le feu. Laisser mijoter environ 20 mn. Les légumes doivent conserver leur forme. Au moment de servir, verser un filet d'huile d'olive dans la soupière.

Sortir le boudin de pâte et couper des tranches de 1 cm maximum.

Les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pour 15 mn.

Ils doivent être bruns !

Une fois sortis du four, les poser sur une grille. On peut les servir chauds ou à température ambiante.

 

soupe kale sablés parmesan 3

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 22:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 janvier 2015

Soupe de pois chiches et chorizo en croûte

Je n’ai qu’un mot à dire : brrrrr !

Et oui, j’ai froid, mal à la tête, mal à la gorge. Serait-ce la grippe, sournoise, qui s’annonce ? Pour la combattre, depuis ce matin, je m’environne d’effluves ayant la lourde responsabilité de me soigner : eucalyptus, ravintsara, thym (oui, j’ai lu "La bible des huiles essentielles"). C’est tout le maquis corse qui promène avec moi ! Et pour dynamiser tout ça, un bon petit plat pimenté !

Une soupe épaisse à base de pois chiches, de tomates et chorizo, cuite au four, cachée sous une croûte de pâte feuilletée aérienne . . . un petit bonheur !

 

chorizo poischiches en croûte

 

Soupe de pois chiches et chorizo en croûte

(Donna Hay)

Pour 4 personnes

- 1 boite (400gr) de pois chiches, égouttés

- 1 boite (400gr) de tomates concassées

- 1 plaque  (200 gr environ) de chorizo de veau (en magasins casher) coupé en petits morceaux

- 1 feuille de laurier

- 1 cc de confiture de piments (ou 1/2 cc de piments en poudre)

- 1 oignon émincé

- 2 CS de vinaigre de vin rouge

- 1/2 bouquet de persil ciselé

- 2 cc de paprika fumé

- 2 cc d’origan

- 1 oeuf

- 200 gr de pâte feuilletée

 

Préchauffer le four à 200°C.

Dans une marmite, faire revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive. Lorsqu’il est transparent, ajouter les tomates concassées, la feuille de laurier et les épices. Laisser compoter à feux doux, 10 minutes environ.

Ajouter alors les pois chiches, le chorizo et le persil. Mélanger.

Ôter du feu, retirer la feuille de laurier.

Répartir dans 4 bols passant au four.

Etaler la pâte feuilletée sur une épaisseur de 4 mm. Avec un couteau à bout pointu, découper des cercles légèrement plus grands que le diamètre des bols. Mouiller le tour extérieur de ces disques de pâtes et les poser sur les bols en faisant bien adhérer la pâte sur les parois. Il ne faut pas que la pâte soit trouée. Badigeonner la pâte avec l’œuf.

Enfourner pour 15 à 20 mn. La pâte doit être dorée. Déguster.

 

chorizo poischiches en croûte 2

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 21:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 janvier 2015

Gnocchis, sauce tomate au poulet et radicchio

Difficile de prendre du recul et d’écrire à nouveau après tout ce qui s’est passé depuis mercredi. J’ai ressenti (et je ne suis sûrement pas la seule) beaucoup d’émotions : l’incrédulité, les larmes, l’incompréhension, la rage et hier dimanche, enfin, de l’espoir.

Et puis aujourd’hui, deux nouvelles me sautent au visage. La première : 2000 personnes (surtout des femmes, des enfants et des personnes âgées) ont été exterminées au Nigéria par Boko Haram. La deuxième, moins meurtrière mais aussi terrible : un blogueur est condamné en Arabie Saoudite à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir plaidé entre autres, en faveur de la Saint Valentin.

Encore des hommes exterminés/condamnés pour ce qu’ils sont et pensent. Pour rien, donc.

Qui manifestera pour eux ?   

Le pays où je vis n’est pas parfait mais j’ai beaucoup de chance d’y être née et d’y vivre.

 

Je n’étais pas d’humeur à faire de la « grande » cuisine et je n’avais, en plus, pas eu le temps de faire les courses. J’avais juste envie d’un plat réconfortant proche de ce que ma mère me préparait lorsque j’étais enfant. La version végé (il suffit de supprimer le poulet) est toute aussi bonne servie avec du parmesan râpé.

 

gnocchis poulet rosso

 

 

Gnocchis, sauce tomate au poulet et radicchio

Pour 2 personnes

- 200 gr de gnocchis de pommes de terre

- 1 oignon émincé

- 1 radicchio coupé en lanières

- 150 gr de chair de poulet rôti, coupée en tous petits bouts

 - 1 boite de tomates concassées

- 1 gousse d’ail écrasée

- 1 feuille de laurier

- sel & poivre

- huile d’olive

 

Dans une marmite, faire rissoler les oignons dans un filet d’huile d’olive. Lorsqu’ils sont transparents, ajouter le radicchio.

Laisser rôtir à feu moyen pendant quelques minutes, puis ajouter les tomates, l’ail et la feuille de laurier. Baisser le feu et laisser compoter 10 mn. Il doit rester peu de jus dans la marmite.

Ajouter alors le poulet, sel & poivre. Remuer.

Couvrir, ôter du feu et réserver.

Faire cuire les gnocchis dans une grande quantité d’eau salée bouillante.

Dès que les gnocchis remontent à la surface, les sortir de l’eau et les "jeter" dans la sauce maintenue chaude.

Remuer délicatement. Servir aussitôt.

 

Cuisiné en écoutant :

Rien. Pas envie aujourd'hui.

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 22:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 janvier 2015

Pommes farcies au four et MMM#31

Il va falloir s’habituer à écrire "2015" sur les chèques. Je venais tout juste d’intégrer que nous n’étions plus en 2013 . . .  Je ne sais pas où est passée 2014. C’est comme une année fantôme qui n’aurait fait que passer. Pffuitt, aussitôt née, aussitôt  disparue. Bien sûr, 2014 fut loin d’être lisse, elle fut même riche en évènements heureux ou pas. Mais l’impression que j’en ai, est que tout a été comprimé en 2 ou 3 mois et non en 12. Rendez-moi les mois manquants ! 2015 arrive beaucoup trop tôt ! Ça ne va pas du tout, ça !

Comme vous pouvez le constater, après 2 semaines de vacances - et de bombances - le fait de reprendre le boulot demain (ce billet a été écrit dimanche soir . . .) me rend d’humeur massacrante ! Et quand je suis de mauvaise humeur, un seul remède : un bon dessert. Mais après les buches, tiramisus, petits gâteaux, chocolats et autres douceurs, j’ai préféré opter pour un dessert réconfortant, soit, mais "léger" tout de même. Des pommes au four farcies de confiture d’orange amère, de noisettes et de purée d’amande : tout un programme qui m’a rendu ma bonne humeur légendaire. Mais si, mais si. La preuve ?  Je suis (presque) heureuse que nous reprenions tous le travail ce lundi . . .

Et aussi parce que nous sommes le premier lundi du premier mois de l’année. C’est donc le jour du Monday Music Miam organisé par Chris. Pour bien commencer 2015, un morceau entendu par hasard, il y a deux jours, sur les ondes et qui me trotte entre les oreilles depuis.

Solomon Burke (1940-2010), surnommé le roi du Rock’n’Soul, fut le créateur en 1964 de "Everybody needs somebody to love". Ce titre, à sa sortie, n’a jamais atteint le Top 40 aux US et il a fallu en attendre la reprise par les Blues Brothers dans leur film en 1980 pour qu’il obtienne enfin une renommée internationale justifiée.

"Everybody needs somebody to love" est aussi mon souhait pour vous toutes et tous en cette nouvelle année.

Bonne année 2014 !!!!!

 

 

 

pomme au four

 

 

Pommes au four

Pour 2 personnes (ou 1 très gourmande)

- 2 pommes reinettes

- 2 CS de purée d’amandes mondées

- 1 poignée de noisettes concassées grossièrement

- 2 CC de confiture d’orange amère (pour des enfants, remplacer par de la gelée de coing)

 

A chaque pomme : découper un chapeau, ôter le cœur, évider légèrement l’intérieur et inciser légèrement le tour. Réserver.

Mélanger la purée d’amandes, la confiture et les noisettes. Farcir les pommes avec ce mélange. Remettre le chapeau.

Déposer les pommes farcies dans un plat à four. Y verser un peu d’eau.

Enfourner dans le four préchauffé à 180°C pour 40 mn. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau, elle doit pénétrer facilement dans la chair. Déguster chaud ou à température ambiante.

 

Solomon Burke - Everybody Needs Somebody To Love (Official live)

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 14:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 décembre 2014

Cheesecake au saumon (ou pas)

Une belle tablée samedi dernier chez les Try this. Il a fallu ajouter une table à celle de la salle-à-manger pour que tous puissent s’assoir. Nous étions même un peu serrés car les enfants sont devenus des hommes (et oui, il n’y a que des garçons chez nous . . .) et ils occupent désormais pleinement leur place. Heureusement que nous, les parents, nous ne vieillissons pas . . .

Et pour nourrir cette meute, que de bonnes choses bien sûr !

Parmi les bons petits plats des unes et des autres, j’ai testé une recette de cheesecake au saumon sans cuisson. Mélange de plusieurs recettes glanées ici et là, dont celle de Cléa ("Agar agar").

La version végé (c’est-à-dire, en oubliant simplement le saumon fumé posé en déco) est tout aussi bonne.

Afin de me faciliter le démoulage, j’ai utilisé le combiné Demarle : cadre métallique (27cm*18cm) sur le tapis silicone. Si vous ne l’avez pas, pensez à tapisser l’intérieur du moule utilisé avec du film alimentaire.

 

 

cheesecake saumon

 

Cheesecake au saumon fumé (ou pas)

Pour 15 à 20 petites portions

- 200 gr de biscuits apéritifs "Apéro DAO bio sésame & nori" (ou de Crusty bio ou de TUC ou des 3 mélangés, comme vous voulez en fait)

- 120 gr de beurre à température ambiante

- 500 gr de fromage blanc de brebis

- 300 gr de fromage frais (Philadelphia est très bien)

- 2 CS de grains de sésame grillés

- 1 bouquet de ciboulette haché

- 15 cl de lait (ou de crème liquide pour la version luxe)

- 4 gr d’agar agar

- 100 gr de saumon fumé (facultatif)

 

Dans le bol du Thermomix, faire fondre le beurre : 10 mn – 55°C – vit 2.

Ajouter les biscuits apéritifs et pulvériser : 40 sec – vit 10.

Dans le cadre choisi, déposer cette préparation. Bien aplatir avec la main. Mettre 2 heures au réfrigérateur.

Dans le bol du Thermomix nettoyé, mettre le fromage blanc et le fromage frais : 30 sec – vit 5. Ajouter la ciboulette, S & P : 20 sec - vit 5. Réserver.

Dans une casserole, mélanger le lait et l’agar agar à l’aide d’un fouet. Porter à ébullition. Laisser bouillir 1 mn. Retirer du feu, fouetter à nouveau et verser dans le bol du Thermomix qui tournera à vitesse 10. Laisser tourner environ 30 à 50 sec. La préparation doit être bien lisse. Ajouter alors les grains de sésame : 20 sec – vit 3 à l’envers.

Verser l’appareil sur le fond de pâte. "Frapper" le moule contre le plan de travail pour bien tasser la préparation, lisser le dessus et mettre au réfrigérateur pour au moins 2 heures.

Avant de passer à table, démouler le cheesecake. Le poser sur un plat de service. Décorer avec les lamelles de saumon fumé. Servir.

 

 

 

Cuisiné en écoutant :

Rien du tout car trop de bruit dans la cuisine !

 

 

*

 

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 17:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



15 décembre 2014

Coussins en pâte d'amande

Je ne sais pas si c'est le fait que mon esprit est en mode "cadeaux" en ce moment mais ces petits coussins en pâte d’amande me font penser à un écrin rempli de pierres précieuses. Bizarre, non ? Hein, chéri ? Qu'en penses-tu ? Comment "Rien" ?!?! . . . J'ai la désagréable impression de tendre des perches dans le vide.

Bref, revenons à nos coussins.

D’apparence discrète mais révélant une belle explosion de goûts, une fois qu’on y a goûté. L’amertume de la confiture, la douceur fruitée des abricots secs, le croquant de la pistache, tout cela enrobé de pâte d’amande et relevé de Cointreau en font une gourmandise incontournable de Noël. Attention, risque d’addiction !!

Ces coussins sont très faciles à faire, ils demandent juste un peu de patience et de dextérité.

Ma farce est foncée car les abricots secs que j’ai utilisés sont bios (et donc marron foncé).

La recette de la confiture d’orange amère est .

 

raviolis pâte amandes

 

 

 

Coussins en pâte d’amande

Pour une vingtaine de pièces

- 300 gr de pâte d’amande peu sucrée

- 80 gr de confiture d’orange amère

- 50 gr d’abricots secs coupés en 4

- 30 gr de pistaches pour pâtisserie (non grillées, non salées) grossièrement hachées

- 2 CS de Cointreau

 

Dans un petit mixeur, mixer ensemble les abricots secs, la confiture et le Cointreau. Une fois que le mélange est bien homogène, ajouter les pistaches et donner quelques tours pour les intégrer au mélange. Réserver.

Etaler la pâte d’amande au rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur d’1 mm.

Découper avec la roulette dentée des carrés d’environ 5 cm de côtés. Déposer un peu de farce au centre et rabattre chaque angle du carré au-dessus de la farce afin de former un petit coussin. Bien souder les bords. Aplatir légèrement l’ensemble.

Se conserve 1 mois en boite métal, dans un endroit frais.

 

Cuisiné en écoutant :

 

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 23:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2014

Minis kougelhopfs aux noix et au Comté

Fiston, ado de son état, vient de réaliser que s’il ne se mettait pas à travailler sérieusement, il risquait d’avoir de gros problèmes avec ses profs et ses parents ! Plein de bonne volonté, il a travaillé tout le dimanche pour rattraper ses derniers cours. Et comme j’ai confiance en mon ado mais ne suis pas complètement naïve, j’ai gardé son portable à côté de moi. Misère. En 5 heures, son portable a bipé environ 300 fois !!! SMS, MMS, snapchats, notifications facebook, instagram, alertes info . . . Mais comment fait-il pour gérer ça ???

Moi, en tout cas, ça m’a rendu folle. J’aurais pu, bien sûr, mettre son portable en silencieux mais ce déferlement de "kling","bip", "twuit", "dring" m’a complètement hypnotisée. Et lorsque je lui ai demandé de qui venaient toutes ces alertes, il répondit : "ben, mes potes".

Dommage qu’il n’y ait pas une matière "Relationnel" au Lycée, Fiston serait parmi les meilleurs de sa classe . . .

Comme je ne pouvais pas, pendant tout ce temps, vraiment me concentrer, j’ai cuisiné. Normal. Mon Thermomix, fidèle au poste, m’a encore bien aidé. Des minis kougelhopfs au Comté et aux noix, parfaits pour accompagner une salade ou une soupe. En silence.

 

 

 

mini kouglof salé

 

 

Minis kougelhopfs aux noix et au Comté

Pour 6 kougelhopfs

- 70 gr de noix

- 80 gr de Comté en morceaux

- 130 gr de lait

- 15 gr de levain fermentescible

- 200 gr de farine de blé

- 50 gr de farine de seigle

- 80 gr de beurre ramolli en morceaux

-1 œuf

- 1 CC de sel

 

Mettre les cerneaux de noix et le fromage dans le bol du Thermomix et mixer 20 sec – vit 4. Réserver.

Dans le bol mettre le lait, la farine, le levain, le beurre, l’œuf, le sel et pétrir 4 mn – vit épi.

Ajouter le mélange fromage/noix et mixer : 10 sec – vit 2.

Laisser reposer dans le bol, sans le couvercle, pendant 1 heure. Au bout de ce temps, sortir la pâte, dégazer, la rouler en boule, la fariner légèrement et laisser lever à nouveau 1 heure.

A la fin du temps de pousse, dégazer et diviser la pâte en 6 portions. Mettre chaque portion dans une empreinte en silicone pour mini kougelhopf et laisser lever 1/2 heure.

1/4 d’heure avant la fin du temps de levée, préchauffer le four à 180°C.

Cuire  45 mn à 180°C.

 

 

 

 

mini kouglof salé 2

 

 

 

 

Humeur du jour :

 

*

 

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 21:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2014

Confiture de piments et MMM#30

J’ai toussé, pleuré, éternué, craché . . . pourquoi ? pour avoir oublié d’ouvrir la fenêtre de la cuisine pendant que je nettoyais les piments nécessaires à la préparation de cette confiture. Les piments, qui viennent de mon potager, sont très "hot" et il m’en fallait 20. Ce n’est qu’ au 16eme piment que j’ai réalisé mon erreur . . . donc ouverture en grand de ma fenêtre !

Ce fut la première leçon.

Le soir, une fois la confiture mise en pots, je monte me coucher. Et là, les mains commencent à me brûler. Une douleur du bout des doigts au poignet, comme si j'avais mis mes mains dans le feu. Insupportable !

Après avoir essayé la Biafine – sans résultat -,  l’huile essentielle de lavande – sans résultat –, je me décide à enfiler mes mains dans des gants de toilette mouillés et à attacher des sacs plastiques autour, pour ne pas tremper le lit pendant la nuit. A ce moment, mon mari rentre dans la chambre et me demande "Oh, chérie, un nouveau jeu ?" . . . je pense que mon regard était assez clair car il n’a pas continué . . .

Les gants mouillés ne faisant aucun effet, je suis passée à l’étape supérieure : la bassine d’eau froide. Je me suis donc assise dans le lit, une bassine remplie d’eau coincée entre mes jambes, les mains barbotant dedans. Au bout de 10 minutes, il me fut clair que ça ne pouvait pas fonctionner sur la durée. Entre temps, il était minuit, je tombais de sommeil, j’étais prête à m’arracher la peau des mains, et j’avais de sérieuses envies de meurtre à l’encontre de mon mari qui ronflait comme un bienheureux à côté . . .  

J’avais tout de même appris deux choses, l’humidité associée au froid était bénéfique et calmait la douleur.

J’ai donc récupéré tous les glaçons du congélateur que j’ai réparti en deux sacs plastiques. Un pour chaque main, que j’ai glissée ensuite dans un gant de toilette mouillé puis à nouveau dans un sac plastique. Ce qui m’a demandé un certain temps à réaliser comme vous pouvez l’imaginer . . . En tout cas, 45 minutes plus tard, j’étais dans mon lit avec l’équivalent d’un ballon de rugby sur chaque main mais au moins JE DORMAIS !!

C’e fut la deuxième leçon.

 

On récapitule : lorsque vous préparez des piments, aérez la pièce et portez des gants ! ! !

Heureusement que la recette en valait la peine.

Bon, à moins d'être un grand amateur de sensations extrêmement fortes dès le réveil, je déconseille de l'étaler sur vos tartines du petit déjeuner . . .

Par contre, elle fait merveille :

- ajoutée à une sauce tomate

- mélangée à du peanut butter et tartinée sur des blancs de poulet cuits au four

- associée à de la pulpe de tomate pour un chutney vite-fait

- utilisée dans tous les woks végés ou pas

- en marinade de steaks pour un BBQ

- dans une soupe façon thaïe ou pas

- avec des oeufs au plat

 . . . laisser courir votre imagination !

 Plusieurs ingrédients étant introuvables dans mon coin, je les ai remplacés par d’autres que je jugeais équivalents, ils sont signalés entre parenthèses.

 

Et, cela ne vous a sûrement pas échappé, mais nous sommes le 1er lundi du mois. C’est donc le jour du . . . MMM  organisé par Chris.

Un titre s’est imposé à moi pour résumer ma folle nuit brûlante  : Fever de Peggy Lee !

La vidéo date de 1958, la qualité n'est donc pas très bonne mais la voix et les claquements de doigts de Peggy donnent tout de même la chair de poule . . . and what a lovely way to burn !!!

 

 

chili jam2

 

 

Confiture de piments

(modifiée à partir de Chili jam – Donna Hay)

Pour 2 pots

- 125 ml d’huile de cacahuètes (huile de sésame grillé)

- 2 CS d’huile de sésame grillé

- 20 piments rouges, en gros morceaux

- 4 oignons rouges en morceaux

- 12 gousses d’ail pelées

- 6 racines de coriandre (10 graines de coriandre)

- 50 gr de gingembre frais pelé et en morceaux

- 125 ml de vinaigre de malt (vinaigre de cidre)

- 125 ml de fish sauce

- 60 gr de pulpe de tamarin (dissous dans 2 CS d’eau chaude)

- 265 gr de sucre de palme en poudre

- 220 gr de sucre blanc

 

Dans une poêle, chauffer à feu vif 2 CS d’huile de sésame. Ajouter les piments et les faire sauter, en remuant souvent pendant 8 à 10 mn. Ils doivent être bruns dorés.

Dans le bol d’un blender, mettre les piments, l’ail, les oignons, la coriandre, le gingembre et mixer jusqu’à ce qu’une pâte souple se forme (au Thermomix : 1 mn – vit 8).

Chauffer à nouveau la poêle, à feu moyen avec 3 CS d’huile. Y ajouter la pâte de piments et cuire une douzaine de minutes en remuant. La pâte de piments doit être dorée et parfumée.

Ajouter le vinaigre et la fish sauce. Bien mélanger.

Ajouter la pulpe de tamarin et les sucres. Porter à ébullition.

Une fois l’ébullition atteinte, baisser le feu et laisser mijoter une grosse demi-heure. La confiture doit être épaisse et brillante.

Verser dans des bocaux. Recouvrir d’huile. Fermer les bocaux. Se conserve dans un lieu frais et sombre. Le pot, une fois ouvert, se conserve au réfrigérateur.

 

 

 

chili jam1

 

 

 

 

Peggy Lee - Fever

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 11:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2014

Salade tiède de roquette et fèves

Le potager est assez vide à cette époque de l’année sauf le coin de la roquette. Elle s’étend royalement même sur les planches de cultures avoisinantes et pour bien montrer qui est la reine du moment, elle fleurit à nouveau !

Je dois la récolter régulièrement si je ne veux pas qu’elle envahisse mon potager. Ce qui tombe bien car pour la recette suivante, il en faut un bon bouquet. Les fèves et le sésame adoucissent l’amertume de la roquette et le citron vert apporte sa légère touche d’acidité : une belle symphonie en vert !

 

 

salade roquette fèves

 

 

Salade tiède à la roquette et aux fèves

(à partir d’une recette de " Vegan" de M. Laforêt)

Pour 4 personnes

- 200 gr de fèves pelées (fraîches ou surgelées)

- 1 beau bouquet de roquette

- 1/2 bouquet de coriandre ciselée

- 2 citrons verts

- 2 CS de graines de sésame

- huile d’olive

- sel & poivre

 

Cuire les fèves 10 mn à la vapeur. Elles doivent être al dente.

Faire griller les graines de sésame à sec dans une poêle jusqu’à ce qu’elles deviennent dorées.

Les mélanger avec la roquette dans un saladier.

Ajouter la coriandre, les graines de sésame, l’huile, sel & poivre.

Servir avec des quartiers de citron vert que chacun pressera selon son goût.

Régalez-vous !

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 novembre 2014

Terrine de pommes (sans oeuf ni lactose)

Une petite merveille !

Sans matière grasse, très peu de sucre ajouté, composé uniquement de pommes, d'une simplicité enfantine, ce dessert est à la fois beau et absolument délicieux. Parfait pour être dégusté en fin de repas copieux.

Pour une version plus chic - ou plus gourmande . . . -  on pourra l’accompagner d’une crème anglaise, d’un coulis de framboise, d’une sauce chocolat . . . Laisser parler votre imagination !

 

 

terrine pommes

 

 

Terrine de pommes

Pour un moule à cake avec couvercle.

- 8 pommes Golden (bio car on garde la peau)

- 100 gr de sucre

- le jus d’1/2 citron

- cannelle en poudre (ou gingembre ou toute autre épice à votre goût)

 

Mettre le sucre et 2 CS d’eau dans une casserole pour faire un caramel. Lorsqu’il a atteint le degré  "blond", l’ôter du feu et verser le jus de citron.

Chemiser aussitôt un moule à cake avec le caramel. Réserver.

Evider les pommes. Les passer à la mandoline, épaisseur 2 mm.

Mettre les plus belles tranches dans le fond du moule (oui, je ferai mieux la prochaine fois . . .) puis les superposer. Saupoudrer à intervalles réguliers de quelques pincées de cannelle. Bien tasser.

Fermer la terrine avec le couvercle (si pas de couvercle, envelopper le moule hermétiquement avec du papier alu).

Cuire 3 heures dans un four chauffé à 170°C, fonction "Cuisson étuvée". Sinon, cuire la terrine au bain-marie dans votre four, température et temps de cuisson identiques.

Une fois la terrine cuite, la sortir du four, la laisser refroidir puis l’oublier 2 heures dans le réfrigérateur.

Démouler juste avant de servir (en trempant éventuellement le moule dans l’eau chaude quelques secondes).

Régalez-vous !

 

terrine pommes2

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 15:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »