Try this !

17 octobre 2014

Streusel aux coings

Nous sommes dans la série « coings » ! Après la gelée, la pâte, voici la tarte !

Après avoir préparé ma gelée, il m’est resté une belle quantité de pulpe de coings. J’en ai gardé une partie pour faire mes pâtes de coing et avec le reste, j’ai eu envie d’essayer une recette de dessert.

Comme nous aimons bien la tarte streusel, qui est normalement préparée avec des abricots, j’ai tenté de décliner cette recette avec de la purée de coing. Et bien, c’est très très bon !!!!!

L’acidité du coing est bien équilibrée par la (riche) croûte de tarte et le (riche) streusel.  Pour un ensemble (plus léger) où le coing domine, supprimez la croûte de tarte, ce sera tout aussi délicieux !!

 

Streusel aux coings

 

Streusel de coing

Pour une tarte de 30 cm de diamètre.

Pour la pâte :

- 200 gr de farine

- 50 gr d’amandes en poudre

- 60 gr de sucre

- 100 gr de beurre

- 1 œuf

Pour les coings :

- 800 gr de pulpe de coing déjà cuite

- le zeste et le jus d’un citron

- 2 CS de chapelure

- 170 gr de cassonade

Pour le streusel :

- 100 gr de farine

- 70 gr de cassonade

- 70 gr de flocons d’épeautre (ou d’avoine)

- 120 gr de beurre

 

Préparer la pâte :

Dans le bol d'un robot, mettre tous les ingrédients et mixer juste jusqu’au moment où la pâte s’amalgame en boule. Au Thermomix : 30 sec – vit 5.

Sortir la pâte du bol, la pétrir rapidement pour former une boule. L’emballer dans du film alimentaire et la laisser 20 mn au réfrigérateur.

Foncer le moule à tarte avec la pâte que vous aurez étalée.

Mettre dessus une feuille de papier sulfurisé que vous faites bien adhérer à la pâte et par-dessus des pois secs (ou autres mais uniquement réservés à cet usage) et cuire à blanc pendant 20 mn dns un four préchauffé à 180°C. Ôter les pois et le papier sulfurisé et laisser cuire encore 15 mn. Réserver.

Préparer le strusel :

Mettre tous les ingrédients sauf les flocons d’épeautre dans le bol du robot. Mixer jusqu’au moment où de grosses miettes se forment : 50 sec – vit 5.

Ajouter les flocons d’épeautre : sens inverse – 20 sec – vit 2. Si vous n’avez pas de Thermomix, mélanger les flocons à la main. Réserver.

Pour les coings

Mélanger tous les ingrédients. La purée doit être homogène.

Sortir la croute de tarte cuite à blanc. Verser dessus la purée de coing. Répartir les miettes de streusel.

Cuire au four préchauffé à 190°C pendant 30 mn. Le streusel doit être bien doré.

 

 

streusel aux coing2

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 18:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2014

Gelée de coing

Sa couleur ambrée et son goût fruité acidulé font de la gelée de coing l’une de mes préférées.

Cette recette est, pour moi, indissociable de celle de la pâte de coing car après avoir passé les coings à l’extracteur de jus, vous obtenez le jus (pour la gelée) et la pulpe de fruit (pour la pâte, compote, confiture ou autre dessert).

Si vous n’avez pas d’extracteur de jus, pas de panique, il vous suffit de suivre la méthode classique de préparation des coings.

Méthode qui a aussi fait ses preuves, soit, mais qui demande juste un peu plus de travail . . .

 

 

gelee coing 1

 

Gelée de coings

- 1 kg de "jus" de coing

- 500 gr de cassonade (renforce la couleur ambrée de la gelée et sa note caramélisée s’associe bien avec le coing)

- le jus d’un citron

 

Verser le jus de coing dans une marmite bien large. Ajouter la cassonade et bien mélanger pour dissoudre le sucre.

Porter alors le mélange à ébullition et laisser bouillonner pendant une trentaine de minutes. Une goutte de confiture versée sur une assiette froide devra rester en boule et non s’étaler.

Ecumer soigneusement en fin de cuisson.

Ôter la marmite du feu, verser le jus de citron. Remuer.

Verser dans des bocaux à confiture préalablement ébouillantés. Fermer les bocaux.

A conserver à l’abri de la lumière.

 

gelee coing 2

 

Cuisiné en écoutant :

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 15:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 octobre 2014

Pâtes de coing et MMM#28

Une voisine, agricultrice bio, m’a donné des coings. Enormes (500 gr l’un !!), pas du tout tâchés ou abimés, mûrs à point, parfumés : une merveille !! Donc, ce week end, ce fut gelée et pâte de coings.

J’utilise un extracteur de jus, bien pratique car il suffit de couper les coings en quartiers sans les éplucher ni ôter les pépins. De plus, la séparation jus/pulpe se fait toute seule . . . Une fois le processus d’extraction terminé, on passe la pulpe au moulin à légumes pour supprimer la peau et les pépins et c’est prêt pour utilisation. Le jus sera utilisé pour faire de la gelée.

La pâte de coings cuite, je la coule dans des petits moules en silicone, elle sèche plus vite ainsi.

J’aime le goût du fruit "brut", pour éviter d’enrober les pâtes de coing de sucre, je les congèle.

 

Et aujourd’hui, c’est lundi, le 1er du mois, le jour du MMM organisé par Chris !

Pour ma 7eme participation, ce sera Gaëtan Roussel. Un petit frenchy du Sud qui allie parfaitement bien texte à sens et rythme entraînant. Il fut d’ailleurs triplement récompensé aux Victoires de la Musique en 2011 pour l'album "Ginger" dont "Help myself" est extrait.

 

 

pâte de coing

 

 

Pâtes de coings

- 1 kg de pulpe de coing "cuite" à l’extracteur de jus, sans peau ni pépins

- 1 kg de sucre

- le jus d'un citron

 

Dans une large marmite, mélanger la pulpe de coing et le sucre.

Une fois que le sucre est bien dissous, porter le mélange à ébullition et laisser mijoter 40 mn sans arrêter de remuer. Oui, ça fait mal au bras mais la pâte de coing attache très vite le fond de la marmite, vous n’avez donc pas le choix !

La pâte doit avoir réduit de moitié environ et être d’un bel ambre doré.

Ajouter le jus de citron, remuer.

Une fois la pâte cuite, la verser dans des petits moules silicones. Recouvrir d’un torchon et laisser sécher 24 heures.

Retourner les pâtes de coing et laisser sécher à nouveau 24 h, toujours couvertes d’un torchon.

Les démouler et les ranger dans une boite allant au congélateur. Vous pouvez superposer les pâtes de fruits, il suffit d’intercaler une feuille de papier sulfurisé entre chaque couche.

Suivant la grosseur des pâtes de fruits, il faudra 1 à 2 heures à température ambiante pour qu’elles décongèlent.

 

 

Cuisiné en écoutant :

Gaetan Roussel - Help Myself (Nous Ne Faisons Que Passer)

 

 *

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 11:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2014

Tarte tatin aux figues noires

Bon, allez, une dernière petite recette à base de figues. L’ultime pour 2014 !

Last but not least, cette recette remporte tous les suffrages à chaque fois que je la fais. Très simple, pas (trop) riche, un vrai délice ! Il vous faudra cependant des figues de bonne qualité et mûres à point.

 

tatin figues noires

 

 

Tarte Tatin aux figues

Pour une tarte de diamètre 30 cm à bords hauts

- un fond de pâte feuilletée

- 1.5 kg de figues coupées en deux dans la largeur

- 50 gr de sucre

- 20 gr de beurre

 

Préparer avec le sucre, un caramel blond. Ôter du feu. Verser ce caramel dans le fond du moule.

Disposer les figues côté coupé sur le moule. Ne pas hésiter à faire 2 couches de fruits superposées.

Parsemer de petits bouts de beurre.

Dérouler la pâte feuilletée, la piquer plusieurs fois avec une fourchette. Poser la pâte sur les fruits en l’enfonçant bien entre le bord et les fruits.

Enfourner à four préchauffé à 200°C, pour une trentaine de minutes. La pâte doit être bien brune.

Sortir du four et la retourner aussitôt sur un grand plat. Attention, c’est chaud, ça brûle…

Meilleure si dégustée dans la journée.

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 15:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2014

Confiture de figues vertes et noix

La production de figues est abondante cette année.

Vous aurez donc droit à une nouvelle recette à base de figues. Après la confiture de figues noires et la tarte aux figues/amandes/orange amère, ce sera, aujourd’hui : confiture de figues vertes aux noix.

Pour avoir essayé les deux, je préfère associer les noix aux figues vertes qu’aux noires. Pas pour une question de goût – les deux sont délicieuses – mais de visuel : les noix gardent leur couleur avec les figues vertes alors qu’elles " disparaissent" avec les noires.

 

Avec cette recette, je participe au "Défi mi-figue, mi-raisin" organisé sur le site Recette.de

 

confiture figue verte noix

 

 

Confiture de figues vertes aux noix

- 1 kg de figues vertes bio

- 500 gr de cassonade

- 100 gr de cerneaux de noix grossièrement concassés

- le jus d’1 citron

 

La veille : laver les figues, les couper en deux si petites, en quatre si plus grosses.

Les mettre dans un saladier en alternant couche de figues et couche de sucre. Couvrir d’un torchon propre et laisser macérer 1 nuit à température ambiante.

Le lendemain, bien remuer le mélange figues/sucre (le sucre doit être dissout) et le verser dans une grande marmite à fond large. Porter à ébullition, puis baisser le feu. Laisser cuire à petits bouillons pendant une trentaine de minutes ou jusqu’à ce qu’une goutte de confiture posée sur une assiette froide reste en boule.

Ajouter alors les noix, remuer. Retirer du feu.

Verser le jus de citron. Remuer.

Mettre en pots stérilisés. Fermer aussitôt les pots, les retourner.

Une fois refroidis, ranger les pots dans un lieu frais et sec, à l’abri de la lumière.

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 16:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,



22 septembre 2014

Tarte aux figues noires, amandes et à l'orange et KKVKVK#57

Les derniers jours furent sous le signe de la figue.

Ce fruit est délicat et ne peut attendre, une fois cueilli, avant d’être utilisé. Avec mes 10 kgs de fruits à préparer, la cuisine a bien chauffé ces derniers jours . . . moi aussi, d’ailleurs ! !

Deuxième recette basée sur la figue, associée à l’amande et l’orange pour une tarte fine et savoureuse. Si vous n'avez pas de gelée d'orange amère, remplacez-la par de la gelée d'abricot. Vous manquerez la petite note d'amertume mais le résultat sera très bon quand même !

 

 

Je participe avec cette recette au KKVKVK#57 organisé cette fois-ci par Romain du Tablier Gourmet. Blog qui porte bien son nom tant chaque recette est alléchante !

 

tarte figue amande orange

 

Tarte aux figues, amandes et orange amère

Pour une tarte de diamètre de 30 cm.

- une pâte feuilletée

- 1 kg de figues noires coupées en quartiers

- 50 gr de beurre

- 80 gr d’amandes non mondées

- 2 amandes amères (ou 3 gouttes de concentré d’amandes amères)

- 50 gr de cassonade

- 30 gr de farine

- 1 jaune d’œuf

- 1 grosse cuillère à soupe de confiture de figue

- 1 grosse cuillère de gelée d’orange amère (ou d’abricot)

 

Dans le bol du Thermomix, mettre les amandes et la cassonade : mixer 30 sec – vit 10.

Ajouter les autres ingrédients - exceptées la gelée d’orange et les figues - : 1 mn – vit 4.

Etaler la pâte feuilletée sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé. La piquer à la fourchette. Etaler par-dessus la crème d’amandes en laissant 1 cm libre le long du bord. Disposer les quartiers de figues sur la crème.

Enfourner, four préchauffé à 180°C pendant 30 mn environ.

Démouler sur une grille.

Faire chauffer doucement la gelée d’orange et l’étaler au pinceau sur la tarte. Laisser refroidir.

Régalez vous !

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 15:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 septembre 2014

Confiture de figues noires

Une de mes voisines est agricultrice en bio. Je peux ainsi faire mon marché directement chez elle de fruits mûrs à point et de belle qualité.

J’ai, cette semaine, récolté 10 kg de figues gorgées de soleil. J’ai pu faire ainsi 4 kg de confiture de figues noires, 4 kg de confiture de figues vertes et noix, une tarte tatin, une tarte figues/amandes et me rassasier du reste . . .  

Pour aujourd’hui, ce sera la recette de la confiture de figues noires, les autres recettes arrivent bientôt !

Dans ma recette, je mets la moitié du poids de fruits en sucre car les figues étaient exceptionnellement sucrées. Vous devrez adapter à la teneur en sucre de vos fruits. Ceci dit, je ne dépasse jamais 70% du poids des fruits et mes confitures se conservent 2 ans sans soucis.

 

confiture figues noires1

 

Confiture de figues noires

- 1 kg de figues noires

- 500 gr de sucre

- le jus d’un citron

 

La veille, dans un saladier, alterner couches de fruits et couches de sucre. Recouvrir d’un torchon et laisser macérer à température ambiante.

Le lendemain, bien remuer le tout.

Verser dans une grande marmite à fond large et porter à ébullition à feu vif. Une fois l’ébullition atteinte, baisser légèrement le feu et laisser cuire 30 mn ou jusqu’à ce que une goutte de confiture posée sur une assiette froide forme une petite boule. La confiture de figues attache rapidement, il faut donc la remuer régulièrement.

Lorsque la confiture est prête, écumer soigneusement.

Ôter la marmite du feu, verser le jus de citron. Remuer.

Mettre aussitôt en pots.

Une fois refroidis, les ranger dans un lieu frais et sec, à l’abri de la lumière.

 

confiture figues noires2

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

Posté par Wenniroc à 16:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 septembre 2014

Petits gâteaux au citron et au poivre

J’ai la fâcheuse habitude de rapporter, en souvenir des endroits que je visite, un livre de cuisine. Lors de notre séjour à New-York, je n’ai pas dérogé à la règle et j’ai ramené dans mes bagages un petit livre composé uniquement de recettes à base de citron. Le rêve pour moi ! Aujourd’hui, je vous propose une recette de cookies originale tirée de ce livre.

Une association de saveurs inattendue qui rend ces petits gâteaux tout à fait intéressants et délicieux ! D’une jolie couleur dorée due à l’utilisation de farine de maïs, ils sont parfaits pour accompagner le thé de l’après-midi ou une salade de fraises.

 

gâteaux citron poivre

 

Petits gâteaux citron et poivre

(Lemon-black pepper cornmeal cookies in "Luscious lemon desserts”)

Pour une trentaine de cookies

- 80 gr de farine de blé

- 75 gr de farine de maïs

- 1 pincée de sel

- 1/2 cuillère à café de poivre grossièrement moulu

- 110 gr de beurre à température ambiante

- 100 gr de sucre

- le zeste d’un citron râpé

- 1 jaune d’œuf

 

Dans le bol du Thermomix avec le fouet, mettre le beurre et le sucre. Mixer : 40 sec – vit 2.5.

Ajouter le jaune d’œuf : 40 sec – vit 3.

Ôter le fouet. Ajouter les farines, le poivre et le sel : 40 sec – vit 4. Ne pas mixer trop longtemps, il suffit que la pâte soit grossièrement homogène.

Sortir la pâte du Thermomix, la presser en un boudin de 3 cm de diamètre.

L’enrouler de film alimentaire et laisser au réfrigérateur 3 heures. Le boudin doit être ferme à la pression.

Préchauffer le four à 200°C.

Couper le boudin de pâte en tranches de 0.5 cm d’épaisseur.

Les déposer sur une plaque recouverte d’un tapis en silicone de cuisson. Les espacer de 4 cm.

Enfourner pour une dizaine de minutes. Les bords doivent être brun doré.

Sortir les cookies et les laisser refroidir sur une grille.

Se conservent environ 5 jours dans une boite métal.

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 19:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2014

Salade de patates douces aux épices

C’est la rentrée pour tout le monde et que dit le thermomètre ? 26 °C ! ! !

Je travaille à la maison et de voir les chaises longues et la piscine inoccupées en plein soleil n’aide pas du tout à me concentrer sur mon écran. D’autant plus que le chien et le chat, eux, sont affalés et roupillent sur la terrasse . . . Ce n’est absolument pas juste !!!

Avec ces températures d’été, on apprécie toujours les salades.  Celle que je vous propose aujourd’hui peut se déguster aussi bien l’été que le reste de l’année.

 

salade de patates douces

 

 

Salade de patates douces

(Sweet potato salad – World Food Cafe)

Pour 4 personnes

- 2 belles patates douces, pelées et coupées en cubes

- 1 oignon rouge émincé

- 1 dose de safran

- 1/2  cuillère à café de gingembre en poudre

- 1 cuillère à café de cumin en grains

- 1 1/2  cuillère à café de paprika

- 4 cuillères à soupe de jus de citron

- le zeste d’un citron en fines lanières

- 1 poignée d’olives noires

- 1/2 bouquet de persil ciselé

- 1/2  bouquet de coriandre ciselée

- huile d’olive

- sel

 

Dans une marmite large, chauffer un filet d’huile d’olive.

Faire revenir l’oignon. Lorsqu’il est tendre, ajouter le gingembre, les patates douces et assez d’eau pour atteindre la moitié des patates. Ajouter alors le safran.

Couvrir la marmite, porter à ébullition. Réduire le feu et laisser cuire doucement jusqu’à ce que les patates soient tendres.

Ajouter alors, le cumin, le paprika, le jus et le zeste de citron, les olives, le persil, la coriandre et du sel.

Continuer à cuire jusqu’à ce que la sauce ait bien réduit.

Laisser refroidir à température ambiante avant de servir.

Régalez-vous !

 

 

Cuisiné en écoutant :

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

 

Posté par Wenniroc à 20:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2014

Tarte au lait Ribot et le 27eme MMM

Les fidèles de Try this le savent déjà : ici, on aime le Lait Ribot.

En version salée ou sucrée, c’est un ingrédient de base dans ma cuisine. Souvent mélangé à d’autres dans les préparations, il mérite, cependant, largement d’être utilisé seul. C’est le cas dans cette recette où on apprécie pleinement sa texture moelleuse et son petit goût acidulé.

Et nous sommes le 1er lundi du mois (déjà septembre, diantre !!), ce qui signifie jour du sympathique MMM (Monday Music Miam) organisé par Chris. Pour ce mois-ci, un titre tiré de la B.O de Diva. Un morceau tout en douceur pour aborder la rentrée en mode zen . . . ou presque . . .

 

tarte lait ribot

 

 

 

Tarte au Lait Ribot

(Buttermilk Pie - Martha Stewart)

Pour un moule de ø 30 cm.

- 400 gr de pâte brisée maison si possible

- 3 œufs

- 3 cuillères à soupe de farine

- 1 cup (240 gr) de cassonade

- 1 1/2 cup (375 ml) de lait Ribot

- 1/2 cup (120 gr) de beurre fondu et refroidi

- 1 cuillère à café de vanille en poudre

 

Préchauffer le four à 210°C.

Foncer le moule avec la pâte brisée. Réserver au frais.

Battre les œufs avec la farine et le sucre. Ajouter, toujours en battant, le lait Ribot et le beurre.

Verser la préparation sur la croûte de pâte.

Cuire 15 mn. Puis baisser la température à 180°C pour une vingtaine de minutes ou jusqu’au moment où la garniture est prise. Si le dessus colore trop vite, couvrir la tarte d’une feuille de papier aluminium.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille. Déguster à température ambiante.

 

 

Diva - Sentimental Walk

 

 

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.

 

Posté par Wenniroc à 12:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :



Fin »