Réduire ma consommation de viande n’est absolument pas un problème. Actuellement, je mange de la viande rouge une fois par semaine et cela me suffit amplement. Par contre, augmenter la part des légumineuses dans mon alimentation est un peu plus délicat. Les haricots, fèves, pois chiches, lentilles  . . .  nécessitent, pour certains, une nuit de trempage, une cuisson longue, pour un goût, il faut le reconnaître,  un peu " fadasse".

Décidée tout de même à plus - et mieux – les consommer, j’ai élaboré un plan d’attaque en deux temps !  

Premièrement, je cuisine une grande quantité de haricots blancs et rouges, pois chiches. Je les fais tremper séparément pendant toute une nuit. Ensuite, je jette cette eau et je les cuis, aussi séparément , départ eau froide, avec un bouquet garni, de la sauge, de l’ail . . . Une fois cuits, égouttés  et refroidis , je les congèle en portion individuelle. Soit, pour moi, 60 gr. Lorsque j’en ai besoin, je sors, la veille, la portion nécessaire et je la laisse doucement décongeler au réfrigérateur. Le lendemain,  mes légumineuses sont prêtes à être accommodées.

Et c’est là qu’arrive le deuxième point, il faut des bonnes recettes ! C’est pour cela que j’ai acheté "Le guide Terre Vivantes des légumineuses". Une véritable bible ! Remplie de bons conseils et de recettes du monde entier. J’en ai déjà essayé quelques une. Celle que je vous propose aujourd’hui est inspirée d’une recette de ce livre. *

Attention, elle peut vous faire aimer les haricots rouges autrement qu’en chili !

 

 

haricots créoles

 

 

Haricots rouges à la créole

Pour 4 personnes

- 200 gr de haricots rouges cuits et égouttés

- 3 gousses d’ail

- 1 pincée de piment

- 1 cm de gingembre frais

- 1 pincée de gros sel

- 1 oignon émincé

- 1 cc de curcuma

- 1 citron vert

- huile d’olive

- poivre

 

Dans un mortier, écraser l’ail, le piment, le gingembre et le gros sel.

Faire revenir dans une poêle, l’oignon dans l’huile d’olive. Ajouter le mélange d’épices puis le curcuma.

Ajouter les haricots rouges, poivrer et bien remuer.

Laisser cuire une dizaine de minutes tout en remuant et en écrasant une partie des haricots.

Retirer du feu, arroser les haricots de jus de citron vert à votre convenance. C’est prêt.

Régalez-vous !

 

*Il ne s'agit aucunement de publicité. J'ai acheté ce livre et je le trouve vraiment très bien.

 

Cuisiné en écoutant :

Depuis que j'ai vu le (télé ?)film "Phoenix" sur Arte, il y a quelques semaines, j'ai cette chanson dans la tête. L'actrice principale (Nina Hoss, excellente !) la chante mais l'extrait étant un spoiler pour la totalité de l'histoire, je vous propose la version de Sarah Vaugan. En effet, Speak low est une "vieille" chanson des années 40 écrite pat Kurt Weill et chantée par Sinatra, Billie Holiday, Barbra Streisand, Ava Gardner, Peggy Lee et j'en oublie sûrement. . . La version de Sarah Vaugan est juste superbe et entêtante à souhait !

Sarah Vaughan - Speak Low

 

*

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.