Une voisine, agricultrice bio, m’a donné des coings. Enormes (500 gr l’un !!), pas du tout tâchés ou abimés, mûrs à point, parfumés : une merveille !! Donc, ce week end, ce fut gelée et pâte de coings.

J’utilise un extracteur de jus, bien pratique car il suffit de couper les coings en quartiers sans les éplucher ni ôter les pépins. De plus, la séparation jus/pulpe se fait toute seule . . . Une fois le processus d’extraction terminé, on passe la pulpe au moulin à légumes pour supprimer la peau et les pépins et c’est prêt pour utilisation. Le jus sera utilisé pour faire de la gelée.

La pâte de coings cuite, je la coule dans des petits moules en silicone, elle sèche plus vite ainsi.

J’aime le goût du fruit "brut", pour éviter d’enrober les pâtes de coing de sucre, je les congèle.

 

Et aujourd’hui, c’est lundi, le 1er du mois, le jour du MMM organisé par Chris !

Pour ma 7eme participation, ce sera Gaëtan Roussel. Un petit frenchy du Sud qui allie parfaitement bien texte à sens et rythme entraînant. Il fut d’ailleurs triplement récompensé aux Victoires de la Musique en 2011 pour l'album "Ginger" dont "Help myself" est extrait.

 

 

pâte de coing

 

 

Pâtes de coings

- 1 kg de pulpe de coing "cuite" à l’extracteur de jus, sans peau ni pépins

- 1 kg de sucre

- le jus d'un citron

 

Dans une large marmite, mélanger la pulpe de coing et le sucre.

Une fois que le sucre est bien dissous, porter le mélange à ébullition et laisser mijoter 40 mn sans arrêter de remuer. Oui, ça fait mal au bras mais la pâte de coing attache très vite le fond de la marmite, vous n’avez donc pas le choix !

La pâte doit avoir réduit de moitié environ et être d’un bel ambre doré.

Ajouter le jus de citron, remuer.

Une fois la pâte cuite, la verser dans des petits moules silicones. Recouvrir d’un torchon et laisser sécher 24 heures.

Retourner les pâtes de coing et laisser sécher à nouveau 24 h, toujours couvertes d’un torchon.

Les démouler et les ranger dans une boite allant au congélateur. Vous pouvez superposer les pâtes de fruits, il suffit d’intercaler une feuille de papier sulfurisé entre chaque couche.

Suivant la grosseur des pâtes de fruits, il faudra 1 à 2 heures à température ambiante pour qu’elles décongèlent.

 

 

Cuisiné en écoutant :

Gaetan Roussel - Help Myself (Nous Ne Faisons Que Passer)

 

 *

Textes et photos sont la propriété de Wenniroc. Aucune utilisation/reproduction n’est autorisée sans son accord.